Vol d’initiation :

Avant de vous inscrire dans l’Aéro-club des IPSA en vue de l’obtention du brevet de pilotage et si vous ne connaissez pas l’aviation légère, il est possible de faire un VI (vol d’initiation) au cours duquel vous pourrez apprécier votre envie de vous lancer dans le pilotage. Les sensations du vol réel dans un avion de tourisme sont beaucoup plus tangibles que dans un avion de ligne. Le fait d’agir sur les commandes et d’évoluer dans les 3 dimensions est une découverte extraordinaire au premier vol. Il faut compter environ 20 minutes de vol pour vous donner un aperçu des possibilités de l’avion et de tester également vos réactions au cours des diverses évolutions.

Pour organiser ceci, vous pouvez nous appeler, nous contacter par email ou avec le formulaire dédié

LE BIA dès 13 ans

Le Brevet d’Initiation Aéronautique ou BIA est un diplôme français délivré conjointement par le Ministère de la Transition écologique et solidaire et par  l’Éducation nationale.

Dans le cadre de l’Aéro-club des IPSA, il s’effectue dans le cadre d’une convention signée entre l’Aéroclub des IPSA et le Lycée de Sèvres.

Les élèves ayant réussi l’examen à l’issue d’une quarantaine d’heures de cours théoriques effectuent un vol d’initiation à l’Aéro-club des IPSA.

Les titulaires du BIA peuvent obtenir un complément de bourse de la Fédération Française Aéronautique pour poursuivre leur formation au pilotage.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de :

L’ABL (Autorisation de Base LAPL), dès 16 ans

L’ABL (Autorisation de Base Lapl) a remplacé le  Brevet de Base (BB) depuis le 19 mai 2020.

Cette autorisation permet au détenteur de voler seul, dès l’âge de 16 ans, dans un rayon de 25 Nm (# 46 km) autour de l’aérodrome de rattachement.

Conditions d’obtention :

  • Avoir 16 ans le jour de l’examen (NB : il n’y a cependant pas d’âge minimum imposé par la règlementation pour débuter cette formation – seul le premier vol solo et l’examen ne peuvent avoir lieu avant les 16 ans de l’élève)
  • Avoir passé un contrôle médical auprès d’un médecin agréé par la Direction Générale de l’Aviation Civile
  • Totaliser un minimum de 6 h de double commande (avec un instructeur) et 20 atterrissages en Solo (seul à bord)
  • Avoir passé un examen théorique – l’examen BIA est suffisant pour l’exigence théorique. Pour ceux qui ne sont pas détenteurs du BIA, il leur faudra alors passer l’examen théorique du LAPL ou du PPL (actuellement identiques)
  • Avoir réussi le test pratique, d’une durée minimale de 1h15 avec un instructeur FI (Flight Instructor)

C’est une étape vers la Licence de pilote privé (PPL, voir ci-dessous).

La Licence de pilote d’avion léger, dès 17 ans

La Licence de Pilote d’Avion Léger (LAPL) permet de voler seul à bord d’un avion monomoteur partout en France de jour.

Conditions d’obtention :

  • Avoir 17 ans le jour de l’examen,
  • Avoir passé la visite médicale auprès d’un médecin agréé,
  • Justifier d’au moins 30 heures de vol d’instruction dont 15 heures d’instruction au vol en double commande et 6 heures de vol en solo avec au moins 1 vol en campagne d’un minimum de 150 km (80 NM), au cours duquel 1 atterrissage avec arrêt complet sera effectué sur un aérodrome autre que l’aérodrome de départ.
  • Remarques :
    • L’emport de passagers peut être autorisé après 10 heures de vol supplémentaires,
    • Le LAPL est valable dans toute l’Europe moyennant une qualification à la pratique de l’anglais.

La Licence de pilote privé, dès 17 ans

La licence de pilote privé (PPL) est un titre qui permet de voyager et d’emporter sans rémunération des passagers sans limitation de distance et  dans des conditions météorologiques permettant le vol à vue (Visual Meteorological Conditions, VMC)

Conditions d’obtention :

  • Avoir 17 ans le jour de l’examen,
  • Avoir passé la visite médicale auprès d’un médecin agréé,
  • Justifier d’au moins 45 heures de vol d’instruction dont 25 heures d’instruction au vol en double commande et 10 heures de vol en solo avec au moins 1 vol en campagne d’un minimum de 150 km (80 NM), au cours duquel 1 atterrissage avec arrêt complet sera effectué sur un aérodrome autre que l’aérodrome de départ.
  • Remarque
    • Le PPL est valable dans toute l’Europe moyennant une habilitation à l’usage de la langue anglaise

Organisation de la formation

Excepté pour le BIA, la formation pratique au pilotage s’étend souvent sur une ou deux années.

Chaque saison permet de rencontrer des conditions de vol différentes. Pour rester dans le domaine du vol à vue il faut savoir distinguer les conditions de visibilité, de plafond, de force du vent, etc.

Les conditions d’expérience exigées pour la réussite à l’examen sont des minimums et la durée réelle de l’apprentissage dépend de nombreux facteurs. Même si pratiquement tout le monde peut prétendre devenir pilote la dextérité n’est pas la même pour tous.

Cela reste souvent un loisir pratiqué selon la météo, l’humeur et les finances, sauf pour ceux qui veulent en faire un métier.

La formation a lieu aussi bien en week-end et qu’en semaine selon les disponibilités des instructeurs et des élèves.

L’enseignement théorique est assuré grâce au E-LEARNING et par les instructeurs qui avant et après chaque vol expliquent, et répondent aux questions.

Un livret de progression permet de suivre la formation et les acquis.

Un simulateur permet de répéter les manœuvres, de s’entrainer à la gestion des incidents et de mettre à profit les jours de pluie.

Perfectionnement – Voyages

L’utilisation des avions est possible tous les jours de la semaine pour les pilotes brevetés à condition d’avoir effectué un contrôle annuel avec instructeur et au moins un vol dans les trois derniers mois.

Au-delà du brevet, de nombreuses activités vous sont proposées :

  • Vol de nuit,
  • Radiotéléphonie en langue anglaise,
  • Cours théoriques avec moyens vidéo,
  • ou tout simplement Sorties Club en France et à l’étranger.